Skip to content Skip to main navigation Skip to footer

Vœux 2022

Madame, Monsieur, Chers Sarrebourgeois,

En raison de la situation sanitaire préoccupante, j’ai pris la décision d’annuler la traditionnelle cérémonie des vœux au cours de laquelle étaient évoqués la situation de notre commune et les projets à venir.

Je souhaite aborder ces différents sujets.

Nous vivons la 5ème vague de la COVID 19. Il est clair que cette pandémie a modifié beaucoup de choses depuis l’élection municipale du 15 mars 2020.

Deux jours après l’élection, nous vivions pour la première fois un confinement strict. Il a fallu imaginer le fonctionnement des services de la mairie en période de crise, accompagner et soutenir les personnes les plus fragiles, se procurer des masques qui faisaient alors défaut, préparer la réouverture des écoles avec des protocoles stricts et assurer la garde des enfants des personnels indispensables.

Notre commune a été impliquée dans l’organisation de la campagne de vaccination aux côtés de l’Hôpital puis de la Communauté de Communes qui a pris le relais et assure aujourd’hui le fonctionnement du centre de vaccination.

Alors que nous espérions, avec la vaccination massive sur notre territoire, retrouver une vie normale, la virulence de cette 5ème vague vient ternir les fêtes de fin d’année.

Nous devons TOUS demeurer vigilants et maintenir les gestes barrières. Je vous recommande de tout mettre en œuvre pour vous protéger et protéger les autres.

Quelle est la situation de notre commune ?

Notre situation financière est très tendue, cela nous amène à revoir nos ambitions à la baisse pour 3 raisons :

1°) D’abord, nous avons subi entre 2012 et 2017 sous le quinquennat de François Hollande une baisse importante des dotations de l’Etat.

Pour notre ville, c’est une perte sur 5 ans d’environ 2 millions d’euros.

Alors que les gouvernements socialistes réduisaient fortement les dotations aux communes, le même effort n’était pas mis en œuvre au niveau des dépenses de l’Etat.

Ces baisses de dotations ont des conséquences sur les financements de notre commune.

2°) La crise sanitaire est venue renforcer nos baisses de recettes avec notamment les fermetures administratives de services comme le musée, la piscine, le cinéma, le hameau de gîtes et le conservatoire.

La ville a continué à payer les charges de fonctionnement ainsi que les salaires sans recettes en contrepartie.

Ces manques de recettes fragilisent notre résultat.

3°) Enfin, en cette fin d’année 2021, nous faisons face à une forte augmentation des charges de chauffage et d’énergie.

Tous ces éléments nous amènent à avoir un bilan financier dégradé. En 2020, la différence entre les recettes et les dépenses de fonctionnement était de 1,2 million d’euros. Avec 6 mois de fermeture administrative des services, ce résultat sera de l’ordre de 500 000 € en 2021.

D’ordinaire, nous parvenions à dégager un solde d’environ 2 millions d’euros qui alimentait les investissements de la ville.

Cette diminution de notre auto-financement va se faire sentir sur le budget de 2022. Nous ferons selon nos moyens financiers et non selon nos envies avec un programme d’investissement plus modeste.

Pour l’année 2022, le budget de la ville sera élaboré en respectant les objectifs présentés lors du conseil municipal du mois de novembre :

1°) Maintien d’une gestion rigoureuse pour maintenir nos dépenses de fonctionnement

Ce n’est pas une gestion rigoureuse pour le plaisir, c’est la seule façon de dégager des moyens financiers pour investir. Mais cette rigueur a aussi des limites car il ne s’agit pas de dénaturer les services rendus.

2°) Maintien du soutien à la vie associative

Malgré le contexte difficile, je ne propose pas de réduire notre soutien financier au monde associatif. Plus que jamais, l’offre des clubs sportifs, des associations culturelles est nécessaire à la qualité de la vie dans notre territoire.

3°) Fiscalité stable

Nous n’avons plus beaucoup d’autonomie fiscale. Pour 2022, nous n’augmenterons pas la fiscalité.

4°) Recours à l’emprunt de façon raisonnable

Nous sommes obligés, devant la baisse de l’autofinancement, de recourir à l’emprunt pour financer nos travaux.

J’ai le souci de maintenir un endettement modéré pour ne pas compromettre l’avenir.

5°) Recherche de subventions

Nous pouvons poursuivre des travaux grâce au soutien financier de partenaires comme l’Etat, le Conseil Régional, le Conseil Départemental, l’Agence de l’Eau…

Je remercie tous ces partenaires qui soutiennent nos projets de façon constante.

Nous devons revoir nos ambitions et faire selon nos moyens financiers.

Pour 2022, je proposerai au Conseil Municipal la construction du nouveau commissariat, des travaux urgents au niveau du gymnase de Coubertin et la réfection de la passerelle du Bragsteg ainsi que la rénovation de la Place de la Gare.

A noter la poursuite de nos 2 zones d’aménagement concerté du Winkelhof et de Gérôme par notre concessionnaire, et la chaufferie biomasse par Engie dans le cadre d’une délégation de service public.

Il y a plusieurs projets que nous devrons différer tels que la démolition du bâtiment SNCF et la construction d’un parking pour la cité scolaire Mangin rue Gambetta, la réorganisation de la gare routière pour terminer notre programme de rénovation du quartier gare, le changement de la piste synthétique d’athlétisme au stade municipal.

Le programme d’entretien de nos bâtiments et les réfections de voiries et de trottoirs sera réduit au strict nécessaire. Je sollicite la compréhension de chacun devant les contraintes qui s’imposent à nous.

Depuis le 15 mars 2020, j’exerce ma fonction de Maire avec toujours autant de détermination et d’enthousiasme. Je peux compter sur une majorité soudée, majorité en partie renouvelée et rajeunie. Je remercie bien vivement ma majorité pour son engagement au service des Sarrebourgeois.

Je remercie aussi les conseillers élus sur d’autres listes : Mesdames Berber et Faivre, Messieurs Schaff, Clerget et Bazard. Ils recherchent comme nous l’intérêt général et le bien-être des Sarrebourgeois.

Nous restons à votre écoute pour Servir Sarrebourg et vous servir.

En conclusion, je tiens à présenter à chacune et chacun tous mes meilleurs vœux pour cette nouvelle année : santé, réussite dans vos projets, bonheur au sein de votre famille.

Qu’ensemble nous construisions à Sarrebourg une ville où il fait bon vivre, une ville accueillante, chaleureuse et fraternelle.

Bonne et heureuse année à chacune et chacun de vous.

Docteur Alain MARTY
Maire de Sarrebourg

En haut