Les villes qui ont une fonction de centralité pour leur bassin de vie et qui constituent un pôle de rayonnement régional, dénommées « villes moyennes » ou « villes intermédiaires» regroupent près d’un quart de la population et de l’emploi. Ces villes constituent un maillon indispensable de la structuration du territoire français, en métropole comme en Outre-Mer, entre l’espace rural et les grandes agglomérations.

C’est ce rôle que le programme « Action cœur de ville », engageant le Gouvernement sur la durée de la mandature et des partenaires publics et privés, vise à conforter. Il doit permettre, par une approche globale et coordonnée entre les acteurs, de créer les conditions efficientes du renouveau et du développement de ces villes, en mobilisant les moyens de l’État et des partenaires en faveur de la mise en œuvre de projets de renforcement des « cœurs de ville », portés par les communes centres et leurs intercommunalités.

Élaboré en concertation et en partenariat avec les élus du territoire, les acteurs économiques, techniques et financiers, ce programme est au service des territoires. Il vise à leur donner les moyens d’inventer leur avenir, en s’appuyant sur leurs atouts, à travers la prise en compte de leur dimension économique, patrimoniale, culturelle et sociale, et en adaptant la nature et l’intensité des appuis en fonction des besoins.

« Action cœur de ville » permettra, sur la durée du quinquennat, de donner une nouvelle place à ces villes dans les priorités du pays. C’est une expression de la nouvelle politique de cohésion des territoires.

Le programme concerne 222 villes bénéficiaires, dont certaines en binôme, présentées le 27 mars 2018.

La Commune de Sarrebourg, identifiée conjointement par l’État et la Région comme « ville moyenne », est bénéficiaire du programme, son cœur de ville ayant été reconnu comme présentant des enjeux en corrélation avec les objectifs de la démarche. Cette démarche intervient en complémentarité de l’action menée par l’État et le Pôle d’Équilibre territorial et rural du Pays de Sarrebourg en faveur du développement des centres-villes, bourgs centres et bourgs relais, favorisant le développement des « cœurs de village » des communes rurales et des secteurs « reculés », décrite dans le volet 2 « Revitalisation des bourgs-centre » du Contrat de Ruralité pour le territoire du Pays de Sarrebourg (2016).

 

Le périmètre d’intervention

Le périmètre d’intervention retenu pour la démarche « Action Cœur de Ville » de Sarrebourg se compose de secteurs géographiques où sont concentrées les entités à enjeux forts, dont la prise en compte permettra une action globale sur les problématiques liées au centre-ville.

Ces secteurs sont :

  • Le périmètre historique de la ville fortifiée, concentrant les fonctions de la cité, regroupant aujourd’hui les rues où sont implantées les activités artisanales et de commerces ainsi que les principaux services publics ;
  • Le quartier de la gare, marquant un point d’entrée important du centre-ville et celui du parcours marchand ;
  • Le secteur centre-Ouest (dit quartier « Pons Saravi), qui concentre un nombre relativement important d’habitats dégradés.

La réponse « Action Cœur de Ville » face aux enjeux du centre-ville

Ville moyenne de 12 363 habitants située au cœur d’un territoire rural, la ville de Sarrebourg constitue le bourg-centre de la Communauté de Communes Sarrebourg Moselle Sud et est génératrice de 11 000 emplois publics et privés sur la commune. Elle est également le chef-lieu de l’arrondissement Sarrebourg/Château-Salins, le plus vaste de la Moselle.
Les problématiques de dégradation et de paupérisation des centres qui touchent les villes moyennes n’ont pas épargné Sarrebourg. Certains secteurs du centre-ville manifestent de réels signes de fragilité, et notamment en ce qui concerne l’habitat. Du point de vue du développement économique, la ville a connu un fort développement ces quinze dernières années avec une évasion maîtrisée. Cependant ce développement ne s’est pas effectué de manière uniforme, et n’a pas profité pleinement au centre-ville, ramenant celui-ci en 3ème position des pôles en terme de destination d’achat, derrière les zones d’activités.

Les problématiques de centre-ville de Sarrebourg s’inscrivent pleinement dans la logique de la démarche « Action Cœur de Ville », développée autour de cinq axes thématiques :

1/ L’offre d’habitat en centre-ville

La déprise du logement en centre-ville et la paupérisation de sa population, avec un certain nombre de bâtiments dégradés et/ou abandonnés, font de cette thématique un enjeu majeur pour Sarrebourg. Afin d’identifier les secteurs prioritaires, la municipalité a, en partenariat avec l’Agence Nationale d’Amélioration de l’Habitat (ANAH), lancé une consultation afin d’établir une étude pré-opérationelle à une Opération Programmée d’Amélioration de l’Habitat et de Renouvellement Urbain (OPAH-RU).

2/ Le développement économique et commercial

De même, la lutte contre la vacance des commerces, représentant 10,71 % de l’ensemble du centre-ville, sera une des principales composantes du programme « Action Cœur de Ville » de Sarrebourg. Celle-ci est principalement la résultante de locaux vétustes, non fonctionnels, non accessibles aux personnes à mobilité réduite, ou de pratique de loyers trop élevés. Le programme prévoit les actions suivantes :

  • L’identification d’un nouveau parcours marchand (plan de marchandisage) afin de recentraliser les activités et les concentrer sur des espaces stratégiques restreints
  • Le réaménagement d’un îlot foncier place des Cordeliers (commerces en rez-de-chaussée, habitat à l’étage et square)
  • La création d’un office du commerce
  • La création d’une boutique à l’essai
  • La mise en place d’outils numériques de communication pour la promotion du commerce de centre-ville
  • La mise en place d’une « journée du commerce de proximité et de l’artisanat du centre-ville »
  • La programmation d’une matinée de sensibilisation des acteurs du secteur immobilier de centre-ville
  • La création d’un règlement d’attribution des aides à la rénovation des devantures commerciales
  • La mise en place d’une stratégie de développement du Marché des Halles.

3/ L’accessibilité, la mobilité et les connexions

Le projet de plateforme multimodale aménagé sur le secteur gare du centre-ville est un projet permettant d’améliorer les fonctions de centralité de la ville de Sarrebourg. Il fait partie intégrante de la stratégie globale de redynamisation du centre-ville de par le développement de l’accessibilité, de la mobilité et des connexions qu’il offre. Cette intermodalité se fera en partie au profit des modes de déplacements doux.

4/ Les formes urbaines, l’espace public et le patrimoine

Le réaménagement de la place Wilson surplombant la principale artère marchande du centre, les opportunités que constituent une emprise foncière place du Marché et l’îlot urbain place des Cordeliers, en terme de projet de mise en valeur du patrimoine, participeront au rayonnement du centre-ville.

5/ L’accès aux équipements, services publics et offre culturelle et de loisirs

Grand'Rue de Sarrebourg - parapluies suspendusLe regroupement et le déménagement des services de l’Hôtel de Ville au sein des anciens bâtiments réhabilités, implantés dans la partie haute de l’artère marchande principale du centre-ville, ont déjà participé à fournir un accès facilité aux services de compétence municipale offerts aux usagers. La construction récente d’un cinéma municipal de 5 salles, l’attachement de la municipalité à la conservation de son hôpital en environnement proche et la présence de nombreux autres services, font du centre-ville de Sarrebourg un lieu privilégié pour les usagers. C’est également dans ce but que la municipalité souhaite implanter le Conservatoire à Rayonnement Intercommunal de Sarrebourg (CRIS) en cœur de ville.
Un certain nombre de mesures ont déjà été engagées par la Ville de Sarrebourg et la Communauté de Communes Sarrebourg Moselle Sud pour surmonter les problématiques liées au centre-ville. Pour aller au-delà et conforter efficacement et durablement son développement, le cœur de ville de Sarrebourg appelle une intervention coordonnée de l’ensemble des acteurs impliqués, dont les collectivités, l’État et les partenaires financeurs, ainsi que d’autres acteurs mobilisés ou à mobiliser.

 

Signature d’une convention cadre

Le programme s’engage dès 2018 par la signature d’une convention-cadre et les premiers investissements des signataires : signature de la convention-cadre de Sarrebourg le 27 septembre 2018 en présence du Préfet de la Moselle Didier MARTIN et des partenaires associés à la démarche, à savoir :

Les partenaires financeurs

  • La Région Grand Est
  • Le groupe Caisse des Dépôts et Consignations (CDC)
  • L’Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat (ANAH)
  • Le groupe Action Logement

Les autres partenaires

  • La Chambre de Commerce et d’Industrie de la Moselle (CCI de la Moselle)
  • La Chambre des Métiers et de l’Artisanat de la Moselle (CMA de Moselle)
  • L’Etablissement Public Foncier de Lorraine (EPFL)
  • L’association des Commerçants du centre-ville de Sarrebourg (Sarrebourg Cœur de Ville)

Par cette convention, ces partenaires se sont engagés à faire leurs meilleurs efforts pour assurer le succès de la mise en œuvre du programme et la réalisation des actions inscrites dans la convention.
La convention-cadre est signée pour une durée de six ans et demi maximum, à savoir jusqu’au 31 décembre 2024.
Ce délai intègre une phase d’initialisation de dix-huit mois maximum visant à réaliser ou compléter un diagnostic de la situation et à détailler un projet de redynamisation du cœur de ville.
La seconde phase, dite phase de déploiement, pourra alors débuter. Celle-ci ne pourra excéder cinq ans, et les engagements financiers des partenaires du programme cesseront au 31 décembre 2022, les délais de paiements pouvant courir jusqu’au terme de la convention.

 

Organisation

Pour assurer l’ordonnancement général du projet, un directeur de projet placé sous l’autorité du maire et du directeur général des services a été nommé. Il est positionné dans le service des affaires économiques et touristiques. Il s’appuie sur une équipe projet mobilisée, composée de membres de la Ville de Sarrebourg et de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud.
Une seconde instance a été créée : le comité de projet. Celui-ci valide les orientations de la démarche et suit l’avancement du projet. Il est présidé par Alain MARTY, Maire de Sarrebourg, et par Roland KLEIN, Président de la Communauté de Communes de Sarrebourg Moselle Sud.
Monsieur le Préfet de Département sera représenté par Madame la Sous-Préfète de l’arrondissement de Sarrebourg-Château-Salins.
Les partenaires financeurs et les partenaires locaux y sont également représentés.
Le Comité valide les orientations et suit l’avancement du projet. Il se réunit de façon formelle à minima deux fois par an, mais ses membres sont en contact permanent afin de garantir la bonne dynamique du Projet.

En haut