Opération sentinelle

Suite aux attentats du 7 et 9 janvier 2015, le Premier ministre a décidé d’élever le dispositif Vigipirate au niveau « alerte attentat » en région Ile-de-France. Le ministère de la Défense mobilise alors un nombre record de soldats, en appui aux forces de police et de gendarmerie, pour protéger les « points » sensibles du territoire.

Le 1er régiment d’infanterie est ainsi projeté en région parisienne et dans la ville de Lille. état major, compagnies de combat, soutien, tous les Picards participent à cette opération nationale.

En quelques jours, les armées multiplient par dix l’effectif militaire déployé en France. Environ 10 000 militaires sont mobilisés pour l’opération Sentinelle, dont plus de 6.000 en Ile de France et 4.000 en province.